un écrivain lu

Je suis là pour ton bien Occupe-toi du mien de la poésie

.
Elle me confia ses voyages
Blandine

Tranquillement installé au volant de sa bagnole
Je lorgnais le vol des cigognes
Quand de l'océan apparut la déesse borgne
Le corps dévêtu à la main sa bouteille de gnole

Echangé ma grenadine
Contre deux aspirines
Quand elle me susurra
"Je me prénomme Blandine
Née où tu devines"

"Je suis là pour ton bien
Occupe-toi du mien"

Qu'auriez-vous fait
Une plage un été ?

Tel un petit prince
Elle me confia ses voyages
Sa rencontre avec les rois mages

Depuis ce jour j'en pince

Nos princesse m'apparaissent bien fades
Couvertes d'or par honte de leurs corps
Passerait encore si une jouissance froide
Ne rappelait leur prochaine mort

Oh Blandine
Sors-moi de cette usine
Je déprime

Ecrit dans Eternelle Tendresse
le recueil de poésie de JLP.



Ajouter un commentaire ou votre réponse

- le 28 janvier 2012 à 02 : 45
par anne : Trop top Blandine !...

- le 03 novembre 2011 à 08 : 34
par Pascal : J'ai aussi connu une Blandine mais ce n'était surement pas la même



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.

les livres pour comprendre le monde de l'édition en France
La sélection de 5 livres.